programme acthyf institut lejeune

ACTHYF

Cette étude clinique à visée thérapeutique est destinée à évaluer si un apport en acide folinique (molécule dérivée de la vitamine B9) associée à un supplément d’hormone thyroïdienne, améliore le développement psychomoteur des jeunes enfants porteurs d’une trisomie 21 avec une bonne tolérance.

Objectif

Il s’agit d’une étude en double aveugle contre placebo (cf. tableau ci-dessous).

L’étude ACTHYF est en partie basée sur les résultats de l’étude ENTRAIN, réalisée à l’Institut Jérôme Lejeune et publiée dans le Journal PlosOne en Janvier 2010[1] : cette étude clinique a fait apparaître un possible effet bénéfique de l’acide folinique sur le développement psychomoteur de jeunes patients trisomiques 21. Cet effet était plus marqué chez les patients recevant en même temps de l’hormone thyroïdienne T4. Or cette hormone, qui joue un rôle très important pour le développement cérébral des jeunes enfants, trisomiques 21 ou non, était déjà connue pour être un peu plus basse chez les enfants trisomiques 21 par rapport aux autres enfants.

Il a donc paru nécessaire de vérifier ces résultats préliminaires et l’éventuelle synergie thérapeutique entre l’acide folinique et l’hormone thyroïdienne.

Si les résultats positifs sont confirmés, des données métaboliques (état redox, biochimie des folates) et génomiques (mutations dans des gènes du métabolisme des folates) seront examinées grâce à la collaboration de centres universitaires de recherche.

Descriptif de l’étude

Les patients sont répartis de manière aléatoire dans 4 groupes distincts de traitement :

La répartition au hasard des patients éligibles dans chacun des groupes a pour but d’assurer l’absence de différence significative entre les quatre groupes, excepté en ce qui concerne le traitement administré.

Chaque enfant prend le traitement pendant un an, et se rend à l’Institut Jérôme Lejeune pour trois visites.

Le critère d’efficacité est le développement psychomoteur évalué avec le test Griffith.

Validé par le Conseil Scientifique de la Fondation Jérôme Lejeune, ACTHYF a reçu un avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP) et de l’Agence Nationale de Sécurité des Médicaments (ANSM) en 2011. Un comité composé de médecins experts indépendants se réunit chaque année pour veiller à la sécurité des patients.

L’essai ACTHYF a démarré en avril 2012. La période d’inclusion s’est terminée en décembre 2016. L’étude s’est achevée en décembre 2017 et les premiers résultats seront communiqués au plus tôt au deuxième semestre 2018.

Repères

  • ClinicalTrials.gov Identifier : NCT01576705
  • L’Institut Jérôme Lejeune est promoteur et centre investigateur de cet essai.
  • Étude monocentrique de phase 3, comparative, médicamenteuse contrôlée contre placebo, randomisée, en double aveugle, à groupes parallèles.
  • Elle a débuté en avril 2012 et s’est terminée en décembre 2017.
  • Panel : 175 enfants.
  • Investigateur principal : Dr Clotilde MIRCHER
  • Conseiller scientifique : Pr Franck STURTZ

[1] “Effect of leucovorin (folinic acid) on the developmental quotient of children with Down’s syndrome (trisomy 21) and influence of thyroid status”, BLEHAUT H., MIRCHER C., RAVEL A., CONTE M., DE PORTZAMPARC V., PORET G., DE KERMADEC FH., RETHORÉ MO., STURTZ FG., PLoS One, janvier 2010.