Nos valeurs

Une expertise collective au service des patients,
avec un regard toujours positif et bienveillant

L’Institut s’inscrit dans la grande tradition hippocratique transmise par le professeur Lejeune, dont certains de ses collaborateurs et élèves, toujours actifs à l’Institut, sont les garants.

Nous affirmons que chacun de nos patients est digne de la plus grande attention et des meilleurs soins, quels que soient son handicap, son histoire, son âge, sa foi ou ses convictions.

Nous sommes convaincus que les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants et qu’il ne nous appartient ni de les juger, ni de nous immiscer dans leurs choix. Notre devoir est de les éclairer sur les besoins de leurs enfants.

Nous croyons que le handicap n’efface ni les talents, ni la personnalité, ni la dignité de la personne. Seul un regard positif et bienveillant peut permettre à chacun de développer tout son potentiel et de trouver la place qui lui revient dans la société.

Nous avons la certitude qu’un jour nous pourrons corriger significativement la déficience intellectuelle. C’est la priorité de nos programmes de recherche.

Nous sommes persuadés que « prendre le temps » est indispensable pour bien « prendre soin » : prendre le temps d’écouter, d’interroger, d’examiner, de pleurer ou de se réjouir, mais aussi le temps d’échanger en équipe ou encore de se former. Ainsi, à l’Institut, chaque consultation dure une heure. Toutes les semaines, l’équipe se réunit pour échanger sur les situations rencontrées, partager son expérience ou son regard sur tel ou tel patient.

Nous croyons aux vertus du travail en équipe et en réseau. Nous nous mettons en lien avec les professionnels qui suivent les patients au quotidien. Nos médecins participent régulièrement à des congrès.

Nous reconnaissons en chacun de nos patients une personne, avec des droits et des devoirs. Parmi les droits, celui de consentir aux soins ou de les refuser, celui de choisir son médecin et d’en changer, celui de bénéficier préalablement des meilleures explications, en termes simples et accessibles, celui, enfin, d’être respecté dans ses choix. Parmi les devoirs, les patients et leurs familles doivent être respectueux des personnels médicaux et non médicaux ainsi que des autres patients, respecter les horaires, transmettre loyalement les informations nécessaires à leur bonne prise en charge et suivre les prescriptions qui leurs sont remises.