TriRespi

LES PROGRAMMES DE RECHERCHE DE L’INSTITUT

TriRespi

Etudier les anomalies des échanges gazeux nocturnes chez les enfants porteurs de trisomie 21

Avancée du projet

En cours d’inclusion

En collaboration avec :

Hôpital Armand-Trousseau

TriRespi est un projet mené en partenariat avec le service de pneumologie pédiatrique de l’hôpital Armand Trousseau pour étudier les anomalies des échanges gazeux nocturnes chez les patients porteurs de trisomie 21 âgés de 4 à 16 ans.

Descriptifs de l’étude

Certains enfants porteurs de trisomie 21 présentent une respiration insuffisante au cours du sommeil, encore appelée hypoventilation alvéolaire1.

Celle-ci entraîne un taux de gaz carbonique trop élevé ou une concentration en oxygène trop basse dans le sang. Dans certains cas, cette hypoventilation est secondaire à des apnées au cours du sommeil (Syndrome d’Apnée Obstructive du Sommeil, SAOS2) mais ce n’est pas toujours le cas.

En effet, deux études rétrospectives récentes ont mis en évidence le fait que les enfants porteurs de trisomie 21 ont une pression en dioxyde de carbone plus élevée que la population pédiatrique générale et que cela n’est pas dû uniquement aux apnées du sommeil.

Nous souhaitons vérifier ces données de manière prospective, ainsi qu’en explorer l’impact à l’aide de tests neuropsychologiques.

En cas d’anomalie retrouvée lors de l’enregistrement de nuit, nous pourrons proposer aux parents qui le souhaitent un bilan complet afin de mieux prendre en charge l’hypoventilation nocturne de leur enfant.

1 Hypoventilation alvéolaire : Ventilation insuffisante, qui entraîne des échanges gazeux perturbés.
2 Syndrome Obstructif des Apnées du Sommeil (SAOS) : Les apnées du sommeil sont des arrêts répétés de la respiration au cours du sommeil.

Population à l’étude

Pour les besoins de l’étude, 48 enfants porteurs de trisomie 21, habitant Paris, la petite couronne ou la Picardie et âgés de 4 à 16 ans, seront inclus et suivis à l’hôpital Armand Trousseau avec le Dr Jessica TAYTARD et le Dr Guillaume AUBERTIN.

Déroulement de l’étude